Sélectionner une page

La plupart de nos conversations avec nos futurs clients débutent ainsi :

« Bonjour, je voudrai installer une douche à l’italienne, en remplacement de ma baignoire actuelle. Pouvez-vous nous faire un devis ? »

La douche à l’italienne est ainsi devenue en quelques années le produit phare lorsqu’on décide de refaire sa salle de bains. Après avoir passé des dizaines d’années à enjamber un obstacle d’au moins 60 cm pour accéder à sa baignoire, d’abord pour des bains et puis de plus en plus souvent pour des douches quotidiennes, il est grand temps d’effacer cet obstacle.

La douche à l’italienne répond à ce besoin. Certains prétendent que cette appellation vient des bains de la Rome antique (la culture des péplum, sans doute)

C’est quoi une douche à l’italienne ?

Une douche à l’italienne c’est une douche sans marche, de plain-pied. L’eau de la colonne de douche de tête et/ou de la douchette tombe abondamment sur le carrelage au sol. Plus de rideau de douche ni de paroi : un vrai sentiment de liberté que confère ainsi l’espace sans limite consacré à cet acte d’hygiène quotidien.

Bien sûr cette configuration est particulièrement adaptée pour les seniors et les personnes à mobilité réduite : le fauteuil de douche ne rencontre plus d’obstacles, et les seniors n’ont plus besoin de lever les jambes pour accéder à cet espace. Le risque de chute est limité grâce à la pente douce qui aura été imprimée au sol de l’espace douche pour faciliter l’écoulement de l’eau usée, au revêtement de sol antidérapant ainsi qu’à la chaise ou au siège de douche installé pour pouvoir s’assoir.

Cliquez sur l’exemple suivant pour découvrir une réalisation par SweetDomExemple douche à l'italienne

Peut-on installer une douche à l’italienne partout ?

Pour pouvoir installer une douche à l’italienne, répondant à cette description, à son domicile il faut que ce dernier réponde à certains critères :

  • Le sol est assez profond ;
  • Pas de chauffage au sol ;
  • Vous êtes propriétaire de l’étage en dessous.

Ce dernier critère n’est pas obligatoire dans tous les cas : on rencontre quelquefois des descentes d’eau usées dans les immeubles suffisamment basses pour pouvoir installer une douche de plain-pied.

Vous avez là l’explication technique de la douche à l’italienne : l’évacuation des eaux usées doit permettre d’intégrer au sol le receveur à carreler et la bonde pour évacuer l’eau et éliminer les odeurs.

Le type de logement propice à cette installation est la maison individuelle, en particulier les RDC car on fera circuler par le plafond de la cave l’ensemble de l’installation hydraulique (alimentation en eaux froide et chaude et évacuation). Il existe toutefois des solutions pour les appartements : le rehaussement de l’ensemble du sol de toute la salle de bains, ou la création d’une marche pour l’accès.

Une attention toute particulière doit être portée à l’étanchéité. Les produits utilisés devront être hydrofuges (maçonnerie, revêtement de sol, béton et joints). Afin que le rêve ne se transforme pas en cauchemar, il faut prendre toutes les précautions pour que l’eau reste contenue dans l’espace qui lui est dédié et ne traverse pas les planchers ou les cloisons.

Deux techniques principales peuvent être mises en œuvre :

  • La pose d’un receveur à carreler : l’étanchéité y est traitée et la pente d’écoulement réalisée. Il suffira de l’intégrer au plancher, après décaissement de ce dernier, et ensuite de carreler l’ensemble de la pièce en respectant les principes d’étanchéité.
  • La réalisation d’une chape sur mesure : on réalisera une pente régulière (comprise entre 1 et 3 cm au mètre) pour permettre l’évacuation adéquate des volumes d’eau consommables. Il faudra bien sûr l’imperméabiliser grâce aux produits prévus à cet effet. Il existe pour cela plusieurs types de feuilles imperméables, allant du plomb aux matériaux synthétiques.

Combien coûte une douche à l’italienne ?

Si votre projet répond aux caractéristiques techniques que nous avons exposées précédemment, vous ne vous ruinerez pas en faisant réaliser une douche à l’italienne.

Les éléments différenciants si l’on utilise un receveur à carreler sont :

  • Le coût du receveur et des éléments d’étanchéité ;
  • Le carrelage de l’intégralité du sol de la salle de bains.

Comptez environ 1 200 euros de plus pour une douche à l’italienne dans une salle de bains de 4 m2 par rapport à la pose simple d’un receveur en matière synthétique.

Mais au-delà de cet aspect coût vous bénéficierez d’une fantastique liberté de créer une salle de douche selon votre imagination et votre personnalité. Les espaces libérés vont vous permettre de créer une pièce très épurée dans laquelle vous pourrez jouer avec les matériaux (carrelage, pierre, produit de synthèse,… mais aussi le bois avec les caillebotis, ou encore les galets), les équipements et le mobilier.

La dimension de la pièce n’est plus une contrainte !

Quelles alternatives aux douches à l’italienne ?

La définition de la douche à l’italienne retient en tout premier lieu la notion de plain-pied. Si on ne peut bâtir une douche au niveau du sol, on peut toutefois limiter la hauteur de la marche à franchir.

Cette marche est déterminée par :

  • La hauteur de l’évacuation collective des eaux usées dans la salle de bains ;
  • La distance entre la bonde d’évacuation du receveur et la descente collective des eaux usées ;
  • Et enfin la hauteur du receveur de douche qui sera retenu.

Il existe sur le marché des receveurs de douche (exemple AKW gamme Onyx) de 26 mm d’épaisseur, qui, associés à des bondes extraplates, limitent la hauteur de l’ensemble à moins de 5 cm. Ce n’est plus une douche à l’italienne, mais c’est honnêtement très acceptable pour un senior ou pour une personne à mobilité réduite ne nécessitant pas un fauteuil de douche.

Il faut absolument privilégier les receveurs antidérapants dans la masse. C’est le gage de la sécurité.

La hauteur de l’évacuation ? Dans la plupart des cas on n’y peut pas grand-chose. C’est la contrainte avec laquelle il faudra faire.

Par contre l’implantation du receveur dans la pièce par rapport à la colonne d’évacuation influe fortement sur la hauteur du receveur, le positionnement de la bonde également.

Dans la plupart des cas, les ergothérapeutes préconisent une hauteur à franchir ne dépassant pas 15 cm. Même si on ne peut plus parler de douche à l’italienne, le remplacement d’une baignoire par une douche répondant au minimum aux demandes des ergothérapeutes vous simplifiera la toilette et vous procurera un réel plaisir.

Cliquez sur l’exemple suivant pour découvrir une réalisation par SweetDom

abaisser le seuil d'une douche à l'italienne

Les pompes d’aspiration

Dans le cas où le résidant a la nécessité d’utiliser un fauteuil de douche, et qu’il n’est pas possible d’installer une douche à l’italienne (de plain-pied), il reste une dernière solution : l’utilisation conjointe d’un receveur extra-plat, d’une rampe d’accès et d’une pompe d’aspiration. Celle-ci a pour fonction d’expulser l’eau usée du receveur à une hauteur suffisante pour se brancher sur toute colonne d’évacuation.

Sur le marché vous trouverez 2 catégories principales :

  • Celles qui intègrent la sonde dans la bonde ;
  • Et celles pour lesquelles on installe des détecteurs de débit dans les tuyaux d’alimentation en eau.

Les premières réagissent en fonction du niveau d’eau usée, les secondes se mettent en marche à partir du moment où l’on ouvre le robinet (eau froide ou eau chaude).

On limite ainsi la hauteur du receveur à moins de 3 cm, largement compensée par la rampe.

Une personne en fauteuil pourra se rendre dans l’espace douche et faire sa toilette, seule ou assistée (cela dépendra du type de paroi de douche – nous y consacrerons un autre article).

La cabine de douche

Sans rentrer dans les détails techniques, vous pouvez également retenir la solution de la cabine de douche intégrant la pompe d’aspiration.

On répondra aux mêmes exigences que précédemment, mais avec un temps d’intervention pour l’installation beaucoup plus rapide. En 48 heures, on transformera votre salle de bains en salle de douche, tout en préservant l’aspect esthétique.

Cliquez sur l’exemple suivant pour découvrir une réalisation par SweetDom

cabine de douche antichute